Agenda

Prochainement à la Dérive :

 

Voir les précisions plus bas

 

12 décembre : Théorie de mes cordes  - Spectacle musicale par Camille Aubret

 

 


Lundi 12 décembre à 20h30
THEORIE DE MES CORDES
Seule en scène musical par Camille Aubret, violons et alto
 
 
 
Après un parcours professionnel dans la recherche en sociologie et les langues orientales,
Camille devient violoniste professionnelle, renouant avec ses amours adolescentes.
Le violon fait partie intégrante de son corps. Il l'inspire, la soulage, mais l'épuise aussi quand il
devient un travail, un lieu de lutte sociale ou de combat intérieur, et aussi un moyen de gagner sa
vie. Au fil des années, elle y trouve malgré tout un moyen de grandir, d'exister mieux et de tisser
un lien avec le monde.
 
Ce seule en scène, récit à la première personne, tisse des pièces pour violon ou
alto tirées du répertoire baroque, mais aussi de la musique irlandaise traditionnelle et une partita
pour violon seul de Philip Glass.
 
 
 
"Octobre 2012. Je travaille dans un bureau qui s'appelle l'Office. La pierre en est
grise et lisse et son atmosphère m'oppresse. Heureusement, je me rends une fois par
semaine au Conservatoire de la Courneuve dont le bois clair et chaud de l'auditorium
me permet de respirer. »
Entrée Prix Libre 
Ouverture de la salle à 20h30
 

Journée des Mort.e.s à la Dérive

 

Lundi 31 octobre dès 14h 

 

*

Après les ateliers d'écriture et les lectures du 29 octobre, nous vous invitons à venir passer une grande après-midi à la Dérive en ce 31 octobre pour un temps ensemble autour de la mort et des mort.e.s.

 

 

14h00-16h00 : atelier de chants mortels avec Lys Perdrieaux*

 

14h30 et durant la première partie d'après-midi : atelier de maquillage et de construction de lanternes

 

16h00 : goûter - amenez vos gâteaux à partager avec les nôtres

 

 16H30 : Ni une nid d'œufs - Spectacle de marionnette de La Régale Cie* - théâtre, musique et marionnettes : un spectacle haut en couleurs pour tous les publics qui nous racontera l'histoire entre un aventurier féru de nature et d'ornithologie et Simone, un oiseau Venus Fuga, le dernier de son espèce...

 

17h30 : écoutes sonores et extraits de textes de "Feu Follet", dernier n° de la revue Jef Klak* qui explore les relations qui se tissent entre les mort.e.s et les vivant.e.s

 

 19h30 : repas - amenez vos plats à partager avec les nôtres

 

21h : on quitte la Dérive pour aller se balader au cœur de la nuit. Une première étape nous mènera à la fontaine de St Haran, la seconde jusqu'à la plage des Curés. Possibilité de revenir à la Dérive en voiture (ou à pied!) aux deux étapes, pour celles et ceux qui le veulent. Amenez vos chaussures de pluie, vos lampes frontales, des rations de survie et un ou deux talisman...

 

Pour les plus intrépides, l'exploration nocturne peut se poursuivre ensuite tout au long de la nuit: prépare ton sac à dos avec tes victuailles préférées, une dose de courage et ton matos' de survie !

 
Cette année la préparation se veut bien plus légère que le grand carnaval ciselé et bariolé de l'année dernière : spectrale presque comme si en venant vous vous rendiez compte que tout ne tient qu'à vous. Voilà pourquoi nous vous invitons à participer au goûter et au repas qui rythmeront l'après-midi, à emmenez vos propres crayons, paillettes et idées de maquillage et à imaginez comment suivre les méandres du Douron en pleine nuit sans être enlisé.e dans la boue ou absorbé.e dans l'obscurité.

 

Nous, de notre côté, ferons de notre mieux pour accueillir tout ça, maquiller les âmes errantes, trouver une voiture pour les marcheureuses les plus épuisé.e.s, nourrir celleux qui n'auront pas eu le temps de cuisiner, vous désaltérer toute la journée et, surtout, proposer de chouettes spectacles, lectures, écoutes sonores et autres ateliers... Bref, toujours un petite pointe d'autogestion... jusqu'à la mort !

 

Vous trouverez ci-dessous des liens pour avoir une idée de celles et ceux qui vont colorer tous ces rdv...

 

L'atelier chant et le spectacle sont à prix libre, une caisse de soutien et le bar serviront à amortir les frais des autres intervenants et ceux de la Dérive.

 

 

 

 

 


Au plaisir de vous retrouver !

 

 

 

 

 


* Lys Perdriaux
https://compagniedicila.fr/portfolio/lys-perdrieau/
* 'Ni une nid d'œufs' par La régale Cie
https://www.facebook.com/people/Ni-une-Nid-dœufs/100064721978864/
* 'Feu follet' n°8 de la revue Jef Klak
https://www.jefklak.org/revue-papier/feu-follet-n8/

 


Journées des mort.e.s à la Dérive :
les 29 et 31 octobre !

En attendant le programme plus détaillé de la journée du 31 octobre,
une première invitation pour le samedi après-midi :
SAMEDI 29 OCTOBRE
un atelier d'écriture et des lectures
sur le thème des mort.e.s et des êtres invisibles !
 

Atelier d’écriture de 14h30 à 16h30 avec Elsa Amsallem et Martin Mongin

Dans le cadre de l’écriture de notre spectacle in situ, Échos du
sous-sol, joué dans un cimetière, et de la Journée des Mort.e.s, nous vous
invitons à participer à un atelier d’écriture qui se tiendra
samedi prochain de 14h30 à 16h30. Nous essaierons d’y répondre aux
questions suivantes : Et si les mort.e.s se parlaient ? Et s’ils-elles
s’organisaient ?

Goûter-lecture à 16h30 : amenez vos gâteaux !

À l’issue de cet atelier, nous vous convions, à partir de 16h30, à un
goûter-lecture (auberge espagnole), co-organisé par la Bibliothèque à la
dérive. À cette occasion, les textes produits lors de l’atelier pourront
être partagés, de même que tout autre texte de votre choix (à vos
crayons ou à vos livres !) portant sur le thème des mort.e.s et des
êtres invisibles.  


Programme général

14h30 – 16h30 : Atelier d'écriture animé par Elsa Amsallem & Martin
Mongin

16h30 – 18h30 : Goûter-lecture co-organisé par la Bibliothèque à la
dérive
 
Le programme du lundi 31 octobre arrive incessamment : au menu un spectacle de marionnette, des ateliers chants, maquillage, construction, une présentation de 'Feu follet' (le dernier n° de la revue Jef Klak), des écoutes sonores et une balade nocturne...

Stages de cirque pour enfants
A la Dérive
les 24 et 25 octobre / 3 et 4 novembre
2022
avec Soizic Josse

J’ai pratiqué l’initiation aux arts du cirque à Cirque en flotte pour les enfants pendant trois ans puis avec les MJC de Bégard et de St Brieuc ainsi qu’à Pédernec. J’ai passé le Brevet d’Initiateur aux Arts du Cirque (BIAC). Cela fait deux ans que je suis installé à Plestin-les-grèves et les stages pourraient revenir de manière régulière à la Dérive.
Au programme : jeux collectifs et initiation ludique au jonglage et à l’acrobatie.

5 à 8 ans : 10h à 12h
9 ans et plus : 14h à 17h

C’est possible de faire juste deux jours ou les quatre jours en entier.
Penser à arriver en avance et en jogging.
Sur inscription : écrire à soizic83@live.fr ou appeler au 0659872412
12 participants maximum par demi journée

Prix fixe avec arrangement possible.
Pour deux jours :
30 euros les 5 – 8 ans
40 euros pour les 9 ans et plus.

Concert VATTELAPPESCA 

vendredi 21 à 21h

(Électro-percussive-transe)

 

 

Un concert improvisé dans un bar de Ménilmontant a sonné les débuts de ce quartet furieux.

Leur goût commun pour les rythmes a naturellement emmené la musique vers une vibe polyrythmique et dansante. Des morceaux écrits qui s'entremêlent avec de longues plages improvisées toujours plus transcendantes, pendant lesquelles rester statiques n'est pas tellement recommandé.

Line up :

Morgane Carnet, saxophone baryton et alto
Waly Loume, percussions
Julien Catherine, batterie
Luca Ventimiglia, machines

Teaser

extraits live fb

extraits Live 2021 Montreuil

VATTELAPPESCA FACEBOOK


Concert CASS&TORD

rock no genre

22 octobre

20h30

https://cassetord.net

 


Samedi 15 et dimanche 16 octobre 

week-end de réflexion

autour du materféminisme,

pour penser ensemble maternité, parentalité et féminisme

et

remettre du politique dans cette expérience de vie que représente l'arrivée d'un enfant.

Que vous soyez parents ou non, vous êtes les bienvenu.es !

toutes les infos détaillées sont à la fin du mail

 

Samedi 15 octobre à 19h30

Fabienne Lacoude viendra nous présenter son livre

Daronne et Féministe

Nous l'accueillerons en compagnie de Lénaïg de la Librairie Les Déferlantes qui organise cette rencontre avec nous !

 

Les militantes féministes de la Lanterne Violette, du Planning familial de Morlaix, du podcast Breton.nes et féministes et de la Carlo Bibli des Monts d'Arrée seront aussi présentes pour nous parler de leurs collectifs.

Entrée à prix libre

Prévoir de la monnaie si vous souhaitez acheter le livre de Fabienne Lacoude et/ou quelques uns des superbes ouvrages sur le thème de la maternité et du féminisme que Lénaïg aura sélectionnés !

 

Samedi 15 octobre et Dimanche 16 octobre

Alice Legendre (@alice_legendre_liber) animera trois ateliers d'écriture sur le thème de la maternité/parentalité et du féminisme pendant le week-end.

Deux en mixité choisie le samedi

Un ouvert à tout le monde le dimanche matin

Ateliers sur inscription, nombre de places limité (plus d'infos ci-dessous)

Atelier à prix libre

 

Des balades-lectures autour des thèmes de la maternité et du féminisme seront aussi proposées en parallèle des ateliers d'écriture.

 

A propos du livre de Fabienne Lacoude :

Fabienne Lacoude a découvert le féminisme à la naissance de sa fille et n'a eu de cesse ensuite de penser ce qu'elle appelle le "materféminisme", c'est-à-dire de penser la maternité de façon politique et féministe.

Pour découvrir ce qu'elle fait, vous pouvez consulter son premier blog La Daronne féministe ou son média MILF et sa newsletter, "Mère alors, newsletter irrégulière pour mères vénères" qui sont vraiment très intéressants !

Voici comment elle présente elle-même MILF "un média féministe 100 % dédié à la maternité. Garanti sans injonction, sans langue de bois, sans tabou, sans dogmatisme. Il porte la voix de maternités plurielles et nuancées, jamais idéales, souvent ambivalentes, loin du rose bonbon des magazines féminins et des réseaux sociaux"

Son livre Daronne et féministe apporte donc un éclairage politique - non dénué d'humour - sur la question de la maternité (de la grossesse au post-partum en passant par l'accouchement ou la question de la charge mentale) et nous sommes ravies que Fabienne Lacoude ait accepté notre invitation à venir le présenter chez nous !

 

A propos des ateliers d'écriture d'Alice Legendre :

Alice anime depuis un an et demi des ateliers d'écriture, en visio et en présentiel, autour des questions de maternité, de post-partum, de féminisme mais aussi d'autres sujets poétiques ou politiques.

Elle a créé sur Internet, au sein de ces ateliers en mixité choisie (sans mecs cis), un espace incroyable où les personnes se sentent à l'aise pour écrire, qu'elles aient une pratique régulière de l'écriture ou qu'elles s'y essaient seulement en ateliers.

Alice commence toujours par nous plonger dans les écrits d'autrices inspirantes avant de nous donner quelques consignes d'écriture qui vont nous guider, mais que nous ne sommes pas obligées de respecter. Et, il en sort toujours des textes très beaux parce que particulièrement sincères...

Et c'est donc avec une immense joie que nous l'accueillons à la Dérive les 15 et 16 octobre où elle proposera trois ateliers (de 2h30 environ) à prix libre (son tarif habituel en visio est de 20 euros).

Le thème des ateliers, dont nous n'avons pas encore l'intitulé exact, tournera autour de la question de la maternité et de la parentalité dans sa globalité (le désir d'être parent, le regret d'être parent, le refus d'être parent, l'impossibilité d'être parent, les difficultés à être parents, se sentir parent d'un autre enfant que le sien, ... ) et pourra laisser place aussi bien à l'écriture intime qu'à la fiction, la poésie ou à la réflexion plus théorique selon l'envie de chacun.e sur le moment et les consignes proposées.

Il n'y a donc pas besoin d'être parent pour y assister.

Ni d'avoir une pratique régulière d'écriture.

 

Il y a 12 places par atelier, nous organisons donc un système d'inscriptions

- le samedi matin de 10h à 12h30 : atelier en mixité choisie (sans mecs cisgenres).

- la samedi après-midi de 14h30 à 17h : atelier en mixité choisie (sans mecs cisgenres).

- le dimanche matin de 10h à 12h30 : atelier ouvert à toustes !

 

Pour s'inscrire, envoyez un mail à Marie : alcott@riseup.net en précisant l'atelier qui vous intéresse.

Si vous pensez avoir besoin d'une garde d'enfants précisez-le nous aussi, on essaiera de trouver une solution pour que vous puissiez venir !

 

A propos des balades-lectures :

Parallèlement à ces ateliers d'écriture des balades au départ de la Dérive vous seront proposées. Ces balades le long du Douron seront agrémentées de temps de pause à l'écoute de lectures d'extraits de livres et/ou de textes issus d'ateliers d'écriture sur le thème "parentalité et féminisme".

Vous pourrez y participer avant ou après un atelier, ou dans le cas où vous n'auriez pas eu de place à un atelier.

N'hésitez pas à nous dire si vous aimeriez participer à ces balades !

 

 




 

Métamorphoses, sangliers, tatouages et

 

révolution à Brest

 

mardi 11 octobre. 20h

 

Lecture d'extraits et discussion pour le jour de sortie du roman La Grande Souille de Damiens Meaudre

Avec Elsa Amsallem et Damiens Meaudre

 

Vous pouvez découvrir le projet en détails (lecture d'extraits, présentation par l'auteur, etc.)

ou réserver un exemplaire du roman ici  (fin du financement participatif demain lundi 10 octobre à 23h59 ! )

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

La Grande Souille, est un récit d'anticipation d'une révolte mi-animale et mi-humaine où les frontières du réel se brouillent.

 

Un policier se drogue pour oublier ses cauchemars. Des militants découvrent une prophétie ancienne. Les gens se mettent à rêver d'étranges métamorphoses. Des sangliers font irruption dans la ville de Brest... Que se passe-t-il ? C'est la Grande Souille.

La Grande Souille est un roman où se déploie toute la force d'une littérature cathartiqueEn effet, loin de toute littérature régionaliste, il fait exister de nouveaux récits où les rapports de force s'inversent. La plupart des personnages centraux sont des femmes et un animal sauvage est un personnage à part entière. C'est donc un récit véritablement écologique et féministe.

La Grande Souille est un roman qui se lit vite, comme une traversée éclair d'un moment à la fois explosif et onirique. Les chapitres sont courts et s'enchainent avec des points de vue différents (policier, sanglier, militants, etc.) pour que la lecture soit fluide et agréable.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un temps de discussion avec une possibilité de boire un verre sera proposé à l'issue de la lecture.

En espérant vous compter parmi-nous ce soir-là.

 


Concert Mabah 

Samedi 8 octobre 2022 à 20h30

Prix libre / durée 50 min

 

 

Concert solo alto et voix

Une ritournelle, des  nappes envoûtantes,  un alto, une voix. Mabàh fraye une percée dans le monde depuis l'intime, l'émotion à fleur de peau. C'est une musique d'images, de sons entrelacés qui se mêlent et se démêlent, nous invitant à un voyage hors des sentiers battus.

A l'occasion de la sortie de son nouvel album elle sera en tournée en Bretagne du 7 au 13 octobre 2022."

 

https://mabah.bandcamp.com/album/ronde


  

 

Le vendredi 23/09/2022, à 20H30.

 prix libre, durée 1H20, à partir de 14 ans


Pôvre vieille démocrasseuse
textes Marc Favreau / Sol

 

mise en scène Michel Bruzat ; costumes, maquillage Dolores Alvez Bruzat ; jeu Marie Thomas
 

 

Plus que jamais nécessaire de faire entendre les mots de ce clown québécois clochard poète, jongleur de mots, humaniste. Il nous parle de la santé, de l'origine du monde, de la conquête de l'Amérique, de la paix. Simplicité, liberté, folie. Ce texte drôle, surréaliste pose un regard critique et décalé sur notre société. Rire de nos travers pour mieux les combattre et renouer avec l'essence de notre humanité.« Vagabond à rien »
"Un tendre cadeau
Un jongleur de mots
Un poète, philosophe, un enfant, des rires.
Un griot qui a mis la langue en liberté, elle parle à tout le monde. Un crieur de vérités.
Sol incarne ce dont je n' ai jamais cessé de rêver : un théâtre à la fois populaire et militant. Un théâtre libre qui dégonfle les baudruches.
Un clown_ »M.B
Quelques extraits de presse pour vous donner envie de venir :
"Dirigée par Michel Bruzat, Marie Thomas a ce naturel, une maîtrise parfaite de cette langue truculente. On jurerait que Marc Favreau a créé ce personnage pour elle." LE CANARD ENCHAÎNÉ
"C'est d'une drôlerie absolue, d'une belle intelligence." L'HUMANITÉ
Spectacle admirable, unique et nécessaire de Michel Bruzat. Marie Thomas est absolument absolue, sans égale actuelle." SNES "EDU

ECRITURE INTIME, ECRITURE POLITIQUE

mercredi 8 juin | 20 h  // rencontre débat

Rencontre avec les éditions Terrasses,

Cette maison d’éditions indépendante et autogérée, viendra présenter son premier cycle d›écriture contemporaine
et collective. Cette soirée sera l’occasion de parler du rôle de l’édition dans la lutte politique, de réfléchir aux récits minoritaires dans les littératures et d’aborder la place de la poésie dans les écritures militantes et de résistances.

en présence de L. Bigòrra,
auteur de 28 jours, prix du roman gay 2021. 28 jours est le premier roman d’un écrivant pédé au moment où il prend un traitement post-exposition VIH. Ce texte explore les sexualités pédées, la question du Sida, de la vie urbaine, du sexe, de l’assimilation des minorités à l’ère post-sida dans un style romanesque brut, sans cesse à la limite de la poésie.
Anarchiste revendiquant sa sexualité anormale, L. Bigòrra est né à la fin du disco et au début du punk.

en présence de L. Juniper,
auteure de Le monde est un couteau. Dans ce recueil de poésie, L. Juniper arrache les couteaux que le monde plante sous les peaux, les griffures du quotidien, les haches de la misogynie ordinaire, les lames du viol... Elle découpe les grandes étiquettes, s cages, les silences. Elle n’oublie pas de peindre ce qui est beau et ce qui le restera toujours.
L. Juniper poétesse, activiste féministe vivant entre les grandes villes et les campagnes encore plus grandes…


Fukushima à l a Dérive // 27 avril // rencontre débat

20 h : Rencontre-débat autour de 2 livres en présence  des auteurs

19 h : soupe de saison (prix libre)

 

Oublier Fukushima
10 ans après les jeux  olympiques du nucléaire
Arkadi Filine
éd. du Bout de la ville

Depuis mars 2011, la catastrophe nucléaire de Fukushima s'enfonce dans l'oubli. Alors que cancers et autres maux fleurissent, que des tonnes d'eau radioactive s'échap­pent chaque jour des décombres de la centrale, les habitants et les habitantes sont incités au retour dans des zones contaminées. Intégrale­ment revue et augmentée, cette nouvelle édition d'Oublier Fukushima documente et analyse dix ans de gestion sociale au Japon et fait résonner les voix passées et présentes des irradiés de tous les pays. La véritable catastrophe nucléaire, ce n'est pas que tout s'arrête mais que tout continue. Pour signer ce livre, une autrice et deux auteurs ont emprunté son nom à Arkadi Filine, un des liquidateurs de Tchernobyl.

 

Contre la résilience
À Fukushima et ailleurs
Thierry Ribault
éd. L’échappée

Funeste chimère promue au rang de technique thérapeut­ique face aux désastres en cours et à venir, la résilience érige leurs victimes en coges­tionnaires de la dévastation. Ses pres­cripteurs en appellent même à une catastrophe dont les dégâts nourris­sent notre aptitude à les dépasser. C’est pourquoi, désormais, dernier obstacle à l’accommodation intégrale, l’« élément humain » encombre. Tout concourt à le transformer en une matière malléable, capable de « rebondir » à chaque embûche, de faire de sa destruction une source de reconstruction et de son malheur l’origine de son bonheur, l’assujettissant ainsi à sa condition de survivant.

Ruades // 23 & 30 juin // spectacles

Les Ruades arrivent à la Dérive !

 

Ruades est un collectif éphémère qui rassemble six compagnies de spectacles de rue, des Monts d'Arées à la côte nord. 

 

Nous vous invitons à deux après-midi de spectacles, entresorts, théâtre de rue et cirque

Bienvenu.es !

N'hésitez pas à nous rejoindre vêtu.es de vos habits de lumière !

 

MERCREDI 23 JUIN

17h : Ouverture avec une Agora proposée par le collectif des occupants du théâtre de Morlaix

18h : Ta liberté me contamine // Collectif Aurita // performance et suspension au bord du Douron

19h : Points de vue // Compagnie Sacorde // corde lisse et jeu théâtral

20h : Alizarina // Concert live-electro

 

MERCREDI 30 JUIN

16h : Ouverture

16h :  Le Bureau des pensées perdues  // entresort

17h :  Les Coltineurs // cie Impulse // théâtre

18h :  Le Bureau des pensées perdues et Slow Park // entresort

18h : Le Coeurnichon // chorale supère locale

18h : Agora

19h30 :  Chéri.e Chéri.e // concert spectacle

20h30 :  Slow Park // entresort 

 

L'entrée est à prix libre.

Le bar sera ouvert, et nous vous invitons à une auberge espagnole en fin de journée.

 

Le mercredi 30 juin, à partir de 16 h, la Dérive organise une grande vente de livres d'occasion (ancien stock de la librairie "A pleine voix" à Morlaix) à prix conscient.

Amatrices et amateurs d'art baroque, de littérature érotique, de cuisine andalouse, de plantes d'intérieur, de vaudeville, de théorie des cordes, de vins naturels, d'histoire de la révolution russe, de voyages imaginaires et autres curiosités bouquinesques, venez nombreuses et nombreux.

 

A très bientôt !

Nucléaire solitude // 14 juillet // conférence spectacle

Conférence Gesticulée // Comité Imbaisable

 

 Une conférence gesticulée pour adultes et adolescent-e-s, sur le nucléaire et les dérives de l’amour libre lorsqu’il devient dogme.

 

Présentation :

 « Nous sommes en l’an de grâce 2017, à Bure, dans la Meuse.

 La lutte contre le projet d’enfouissement des déchets nucléaires est à son paroxysme.

Chaque soir, après une journée héroïque à tenir les barricades,

et à faire le ménage dans des espaces collectifs où les toilettes sèches, les opposant·es au projet regagnent leurs cabanes dans les arbres afin d’y faire le polyamour, laissant derrière elleux quelques ridicules oublié·es de l’affection

et de la sensualité.

 

C’est ainsi qu’Emma rencontre Hétonque, par une nuit de verglas et de solitude où elles devaient ensemble vider les toilettes sèches dans le fond du jardin.

Dans un éclair de lucidité déchirant le ciel sans lune, elles réalisent toutes deux que leur vie, c’est de la merde. Elles décident alors de s’allier contre les dominant·e·s sexuel·le·s qui pendant ce temps lisent, publient ou écrivent des brochures vantant les grâces de l’amour libre pour tous·tes, et admirent leurs jeunes corps sexy dans le miroir à paillettes de la radicalité.

 Emma et Hétonque tentent d’abord d’écrire une brochure contre les brochures contre l’amour, donc pour, mais leur tentative échoue lamentablement, comme tout ce qu’elles entreprennent.

Dans un ultime espoir que leur détresse soit enfin entendue, elles fondent le Comité Imbaisable, unies par l’idée de mettre le feu à la barricade émotionnelle du virilisme et du pouvoir, et ainsi, de sauver le monde.

 

Après des recherches approfondies et malgré le manque de travaux pratiques, elles écrivent une conférence gesticulée avec l’intention ferme de rompre avec l’intellectualisme du milieu anarcho-autonome, et de fonder organiquement leur doxa en donnant corps à la notion de devenir-désiré. »

 


Claude Ultra Violet // 21 juillet //concert

CLAUDE ULTRA VIOLET

 

éléctro-danse-chantée, c’est beau et ça fait bouger les pieds !!

 

19 h + apéro auberge espagnole

 

Marché du jeudi à Plouegat Guerrand // on est là !

Cinéma Voyageur + Atelier sérigraphie // 22 juillet

Après-midi :

Atelier sérigraphie avec L’INSOLATION QUI VIENT (collectif grenoblois) :

 

Atelier de sérigraphie. Ouvert à 8 personnes max (inscrivez vous si ça vous intéresse). L’idée est de confectionner ensemble un visuel en lien avec le lieu et les gens présents à l’atelier, qui sera imprimé dans la journée/soirée sur des vêtements, tshirts, et affiches. Venez avec vos idées de visuels, vos tshirts à sérigraphier !

 

Suivi d’un Apéro dînatoire auberge espagnole

 

A la nuit tombée :

CINÉMA VOYAGEUR // cinéma en plein air

 

Le ciné voyageur vient poser son écran de cinéma de plein air et ses transats à la Dérive, pour des séances de films inattendus !

 « Le Cinéma Voyageur est né de l’envie de partager des films qu’on aime et qui n’entrent pas dans les moules standardisés de la diffusion. Il propose au spectateur de se frayer un autre chemin dans les méandres d’un système où l’image et la création sont devenues des objets de consommation. C’est un cinéma libre et ambulant posant ses bagages ici ou là, au gré de ses envies, pour proposer une programmation qui émerveille, gratte et chatouille. Les films projetés sont produits à la marge de l’industrie cinématographique et n’ont ni de diffusion téle en chaine nationale ni de distributeur en salle. Leurs auteurs défendent leur libre diffusion : film sans copyright ou déposés sous licences Art libre, Copyleft ou Creative commons. Un choix qui invite à l’échange d’expériences, de points de vue, de questionnements, dans une atmosphère intimiste. Libre et indépendant de toute subvention, le cinéma devient ambulant grâce aux dons des spectateurs. »

 

Nenna // 27 août // théâtre

NENNA // Spectacle de rue de la Cie Raoui

 

NENNA (qui veut dire "mamie" en arabe algérien), spectacle de rue, est une traversée, entre théâtre et récit, fruit d'une mémoire familiale qui s'est lentement tissée entre la France et l'Algérie. Un témoignage intime fait de fragments d'histoires de transmission, d'indépendance et d’immigration.