AGENDA


En mars à la Dérive

 

7-8 mars : Atelier de chant autour du Brésil (à Poul Rodou)

20 mars à partir de 20h : Soirée cinéma autour de Scherzo di porto Alang (à La Dérive)

 

En Avril à la Dérive

 

20 au 24 avril : Stage "chant et marionnettes" pour les enfants




Soirée cinéma à La Dérive – Pont Menou (29)

 

Vendredi 20 mars à 20h (projections suivies d'un repas et d'une discussion, et + si affinités !)

 

Scherzo di porto Alang – Caroline Beuret et Emilien Leroy – 2019

 

Performance videosonore triple écrans

 

Industrie et photographie – Harun Farocki – 1979 (extrait)

 

Nous profitons du plaisir d’accueillir Caroline Beuret  et Emilien Leroy qui viendront jouer leur performance de cinéma élargi pour introduire cette rencontre par l’extrait d’un film de 1979 du cinéaste allemand Harun Farocki.

 

Nous pourrons jouer à y déceler les points communs : 2 regards sur la démesure de l’industrie, 2 récits d’une histoire de l’acier, 2 réflexions sur la place de l’homme dans les méandres capitalistes, etc. Mais nous vous invitons surtout à éprouver deux expériences de cinéma radicalement antagoniste dans leur forme : travail sur l’abstraction des images d’une part (couleurs, lignes, rythmes), travail sur une analyse implacable et discursive des images d’autre part.

 

Cette logique d’association, initiée pour cette soirée mais promise à se poursuivre, a pour envie de partager « la fabrique d’un regard » et à explorer ensemble, à travers ce que peut le cinéma, une vision commune sur le monde actuel.

 

INDUSTRIE ET PHOTOGRAPHIE

 

HARUN FAROCKI - 1979 - EXTRAIT

 

 

 

En manipulant le travail photographique de Bernd et Hilla Becher - images archéologiques de la période industrielle passée de la Ruhr -, Farocki explore la possibilité d'une image photographique pour transmettre une compréhension de la réalité du monde industriel.

 

SCHERZO DI PORTO ALANG

 

CAROLINE BEURET & EMILIEN LEROY - 2019

 

 

 Depuis 2010, Emilien Leroy, réalise son projet Sonata di porto dans lequel il enregistre et il filme des zones portuaires pour en composer des pièces sonores , des films et des performance videosonores.

Lisboa - Gdansk- Saint-Nazaire - Annaba - Istanbul - Hamburg - Dakar- Aliaga- Alang

 

Début 2019, Emilien Leroy et Caroline Beuret partent filmer et enregistrer les incroyables chantiers de démolition navale d'Alang , en Inde . A partir de cette matière, ils construisent ensemble Scherzo di porto Alang : performance vidéo-sonore de quarante minutes.

 

Après Aliaga situé aux confins de la Grêce et de la Turquie, installation à Alang, port de destruction des navires et d’objets flottants, shipbreaking yard, un port en chantier, le plus grand du monde.

 

Travail sur l’échelle. Le nombre d’humains présents sur le continent indien modifie le chemin du métal et des pièces de bateaux morts. Récupération et association d’idées pour transformer. Des ingénieurs aux mains noires sont spécialistes du démantèlement. La roue tourne. Paul Virilio parle de la tyrannie du temps réel comme conséquence de la révolution industrielle et de l’arythmie de la société occidentale. Les temps courts de démolition s’opposent à la lenteur de la construction. En citant Simone Weil pour appuyer la distinction entre rythme qui libère et cadence qui chosifie : « il n’y a pas d’art sans rythme », il rappelle exactement la coda du paysage envisagé sur le port et alentours.

 

C’est l’piston, piston, piston

 

Qui fait marcher la machine

 

Ce sont les nerfs, les nerfs,

 

Qui font mouvoir l’univers

 

Telle une passe mesmérienne, l’opéra d’Alang shipbreakingyard considère les bateaux et les corps qui l’entourent comme des machines qui touchent le ciel et de ce trajet de la terre à l’univers deviennent ressort, puis mécanique incantatoire des fluides, magie indienne.

 

Extrait : https://vimeo.com/358857516

 

Site : http://emilienleroy.com/index.php/sonata-di-porto

 

Contact : Emilien Leroy - feromil@yahoo.fr

 


                                                    **ATELIER DE CHANT AUTOUR DU BRÉSIL**

 

 

                                                                                         À "Poul Rodou", 29620 Guimaec

                                                                                                           WE 7-8 mars 2020

 


 

Cher.e.s ami.e.s passionné.e.s du chant polyphonique, du Brésil et des Percussions Corporelles,

j'ai le plaisir de vous proposer Le 2ème atelier autour des musiques traditionnelles de ce pays qui danse la vie et qui pourra apporter quelques vitamines au milieu de la tempête du Finistère.

 

    Et ça se passe ou ?

Il y aura un stage de clown à la Dérive ce week end là,

 

Ca se passera donc à Poul Rodou, en face du café librairie "le Caplan" et de la mer,

 

dans un espace avec un poêle pour se chauffer.

 

Poul Rodou appartient à la commune de Guimäec à 20 minutes de Morlaix.

 

 


 

      Oui, mais on fait quoi précisément?

 

Un week-end d'immersion dans le chant polyphonique et dans les rythmes brésiliens.

 

 

 

Musiciennes chanteuses du trio Ifa (Rennes),
Nous nous sommes passionnées pour la musique Brésilienne à Rennes,
à travers les sessions de batucada, de maracatu, les sessions chantées, la transmission orale
ainsi qu'un voyage à travers le pays qui nous a permis d'approfondir et d'avoir un rapport intime avec cette musique.

Nous avons envie de vous transmettre des chants des différentes traditions brésiliennes dans des arrangements à plusieurs voix.
On accompagnera la voix avec la percussion corporelle et de la danse qui est souvent liée aux chants traditionnels (coco, ciranda, maracatu...)

Ce stage s'adresse aussi aux débutants, à ceux qui n'ont pas forcément l'habitude de chanter en groupe,
le but est aussi gagner de la confiance en soi à travers la voix, sans se mettre la pression,
Le plus important est le plaisir de chanter et de créer une belle atmosphère de groupe,
Donc tudo bem !
                      Les horaires
                     Le matin de 10h à 13h
L'apres-midi de 15h à 18h

                  Combien ça coute?
              Le stage est à prix libre, à votre bon coeur messieurs d'âmes
                   Les REPAS: pensez à ramener de quoi faire auberge espagnol pour samedi (midi et soir) et dimanche (midi). 
                    
              Faut-il réserver?
              Oui! Pour nous faciliter l'organisation du stage et savoir combien de personnes seront présentes.
              Vous pouvez appeler ou envoyer un message au 06 26 45 80 07.
              Il n'y a pas de limites de places, la place est grande pour acueillir du monde.
                     N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions,
                     Au plaisir de vous y voir
                          Até Logo !

                          Manon et Lys